PROGRAM PROFILE

Université de Sherbrooke - Anesthésiologie - Sherbrooke

AFMC-Icons-Website-Red.png
AFMC-Icons-Email-Red.png
AFMC-Icons-Twitter-Red.png
AFMC-Icons-Instagram-Red.png
AFMC-Icons-Facebook-Red.png
AFMC-Icons-LinkedIn-Red.png
AFMC-Icons-YouTube-Red.png
COORDONNÉES

Directeur de programme

Dre Marie-Noëlle Larochelle-Girard

PERSONNE-RESSOURCE

Agente administrative

Mme Janick Thibodeau

FAITS SAILLANTS

Le programme d'anesthésiologie de l'Université de Sherbrooke a obtenu en avril 2016 un agrément complet du Collège Royal. L'implication académique et le professionnalisme de ses professeurs y ont été soulignés. En intégrant ce milieu, vous êtes assurés d'obtenir une formation solide et variée afin de devenir un consultant polyvalent en anesthésiologie. Le niveau de préparation aux examens de spécialité est également excellent comme en témoigne notre taux de réussite aux examens. En contrepartie, nous demandons de nos candidats un très haut niveau de professionnalisme, tant sur le plan de leur implication en clinique et auprès des patients, que dans leurorganisation du travail etla rigueurde leur étude tout au long dece parcours de cinq ans.


RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Au terme de sa formation de 5 ans, on s’attend à ce que le candidat soit un spécialiste en anesthésiologie compétent, capable d'agir comme consultant dans sa spécialité auprès des autres professionnels de la santé et de dispenser des services cliniques d'anesthésiologie à la population. Il aura acquis les connaissances, les habiletés cliniques et techniques, ainsi que les attitudes nécessaires lui permettant de dispenser des soins en anesthésie et réanimation pour des patients de tous les groupes d'âge, dans des situations cliniques variées.


Son rendement reflètera ses connaissances en médecine, chirurgie, soins intensifs et réanimation, en soulagement de la douleur aiguë et chronique et en évaluation et exécution des soins appropriés chez la mère et le nouveau-né.


Le résident aura démontré une connaissance approfondie de l’évaluation et de la modification des facteurs de risques en périopératoire lors de problèmes médicaux se présentant concurremment.


Il aura assimilé dans sa formation les aspects légaux, déontologiques et organisationnels de la pratique médicale et il rehaussera sa formation d’expert et consultant professionnel par un souci constant d’érudition, de communication, de promotion de la santé, de collaboration et de professionnalisme.


De concert avec la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de l’Université de Sherbrooke (FMSS), le programme s’engage à :


  • Enrichir la qualité de ses programmes et l’expérience FMSS

  • Accélérer la création, le transfert et l’application des connaissances

  • Cultiver le sentiment d’appartenance, la fierté et l’engagement de toute la communauté facultaire

  • Contribuer à un Monde meilleur



Objectifs spécifiques

Les stages de formation en anesthésiologie mènent à l'atteinte d'un haut degré de compétence du candidat lui permettant:


  • De procéder à l'évaluation préopératoire complète de tout patient devant subir une intervention chirurgicale quel que soit son âge ou ses antécédents médicaux, dans un contexte d'urgence ou non.

  • D'identifier et de modifier les facteurs de risque des patients en préopératoire.

  • De choisir et d'appliquer la technique anesthésique la plus appropriée pour ses patients, d'en effectuer le suivi, de reconnaître et de traiter les complications possibles.

  • De maintenir les fonctions vitales et de réanimer des patients en salle d'opération, à la salle de réveil, à la salle d'accouchement et aux soins intensifs ainsi que dans d’autres lieux à l'intérieur d'un centre hospitalier.

  • D'évaluer les besoins d'analgésie de patients présentant des douleurs chroniques ne répondant pas au traitement usuel.

  • De choisir et d'appliquer les modalités thérapeutiques les plus appropriées et d'effectuer la surveillance nécessaire afin de reconnaître et de traiter les complications possibles.

  • De connaître et d'appliquer les diverses modalités du contrôle de la douleur aiguë, principalement la douleur postopératoire.

  • De gérer le personnel et l'équipement nécessaire à la spécialité afin d'assurer des performances de haut niveau.

  • De participer à des travaux de recherche clinique ou fondamentale pour s'initier à la démarche du raisonnement scientifique.

  • De travailler au sein d'une équipe multidisciplinaire.

  • D'être apte à communiquer ses connaissances à ses pairs et autres intervenants.

  • D'évaluer la qualité de l'acte médical en anesthésiologie.

  • D'acquérir les attitudes nécessaires pour se familiariser avec la vie en région et pour travailler là où la communauté aura besoin de soins en anesthésiologie.



Étapes de la formation

  1. Transition à la discipline (Juillet — Août)

  2. Il s'agit d'une étape d'initiation à l'anesthésie avec présence en salle d'opération, Bootcamp en simulation, quelques cours théoriques et gardes jumelées en anesthésie.



Fondement à la discipline

Cette étape comprend des stages en anesthésie, mais également dans des milieux connexes tels que la médecine interne, la cardiologie et les soins intensifs.


Cette portion de formation permet au résident de perfectionner son questionnaire, le recueil des données cliniques et paracliniques, l'examen physique, la formulation d'hypothèses diagnostiques, la maîtrise de tests diagnostiques, l'ébauche d'un plan thérapeutique ainsi que le suivi des patients. Le résident acquiert plus d'expérience dans la prise en charge des urgences et des cas lourds avec des problèmes médicaux multiples.


Au cours de cette étape, le résident d'anesthésiologie acquiert les connaissances, les habiletés et les attitudes de base nécessaires à la prise en charge périopératoire d’un patient et peut entreprendre le coeur de sa formation en anesthésiologie et assurer un service de garde à l'hôpital (salle d'opération, salle d'urgence, salle d'accouchement) sous la supervision étroite d'un patron. Le résident maîtrise complètement l'évaluation pré-anesthésique, connaît les indications et maîtrise les techniques de base des différents types d'anesthésies (générale, régionale, locale). Il peut s'occuper de façon de plus en plus autonome des patients classés ASA 1 et 2 pour des chirurgies simples.


Pendant cette étape de formation, les résidents sont invités à participer à la réunion conjointe des départements d'anesthésiologie de l'Université de Sherbrooke et de l'Université de Montréal qui a lieu à chaque année. Durant cette journée, chaque résident de deuxième année doit présenter devant une assemblée provinciale une revue exhaustive sur un sujet choisi à l'intérieur d'un thème qui change chaque année. Il s'agit d'un concours durant lequel les trois meilleurs présentateurs sont récompensés.


Les résidents doivent également participer au Génie en anesthésie, concours organisé par l'AAQ.



Maîtrise de la discipline

Il s'agit de l'étape charnière de la résidence. Le résident consolide non seulement les notions de base essentielles à la pratique, il acquiert aussi toutes les notions nécessaires à l'anesthésie sécuritaire des patients moribonds devant subir une anesthésie complexe selon la spécialité chirurgicale (chx thoracique/vasculaire/cardiaque).


À la fin de cette étape, le résident sera en mesure de prendre en charge de façon sécuritaire un patient pour tous types de chirurgie. Pour arriver à l'objectif ultime de cette étape, le résident fait non seulement des stages en anesthésie, mais également des stages en spécialités médicales pour approfondir ses acquis en réanimation et dans son rôle de consultant périopératoire.



Transition à la pratique

Il s'agit de la dernière étape de la résidence. Elle permet non seulement de consolider les connaissances anesthésiques en vue d'une pratique future indépendante, elle met également l'accent sur l'acquisition à la consolidation d'autres compétences (gestionnaire/collaborateur) essentielles à la pratique en centre hospitalier.


Cette étape a pour but ultime d'amener le résident à une pratique autonome pour sa pratique indépendante future.



Réunions et enseignement

  • Mardi matin: présentations intéressantes de format oral du Collège Royal. Chaque résident présente une fois par année sous la supervision d'un patron.

  • Jeudi matin: réunion ouverte, comité de recherche, présentations magistrales du résident, déjeuner de programme, projet de qualité de l'acte.

  • Cours de méthodologie à l'initiation de la recherche.

  • Formations obligatoires par la Faculté de Médecine.

  • Cours de réanimation: ACLS, ATLS, NRP, PALS

  • Deux années de cours théoriques sur les principaux sujets anesthésiques nécessaires à une pratique

  • Simulations

  • Recherche

  • Les résultats seront publiés dans les congrès locaux, provinciaux ou nationaux et soumis pour publication éventuelle.


FAQ

Existe-t-il des possibilités de suivre des options interprovinciales et/ou internationales pendant la formation?

OUI, lors des stages optionnels, mais rénumérés seulement lorsque le stage est non disponible au Québec.



Est-ce que votre institution met des ressourcesinformatiques à la disposition de ses résidents?

OUI, l'accès à l'internet est possible dans toutes les salles d'opération ainsi que dans la bibliothèque du département d'anesthésiologie de l'Hôtel-Dieu et de l'Hôpital Fleurimont. Il existe un réseau sans-fil à Fleurimont (Wifi).



Est-il possible de faire une sous-spécialité, champ d'expertise, fellowship?

OUI, après la résidence de 5 ans on peut poursuivre une formation complémentaire dans divers sous-spécialités, par exemple: en échographie cardiaque, en soins intensifs, en clinique de la douleur ou toutes autres spécialités de l'anesthésiologie (régionale, pédiatrique, obstétrique, etc).



Est-il possible de faire de la recherche durant la résidence?

OUI, plusieurs protocoles de recherche sont en cours dans le département auxquels les résidents peuvent prendre part. Plusieurs de ces protocoles sont présentés à des congrès nationaux.



Est-ce que le programme d'enseignement en anesthésiologie inclut une formation en soins intensifs?

OUI, les résidents acquierts une excellente formation en soins intensifs chirurgicaux car toutes les gardes de la première et de la quatrième année de formation s'effectuent aux soins intensifs chirurgicaux.



Est-ce que je dois faire un stage en anesthésie pour être considéré comme candidat?

NON, nous évaluons tous les stages effectués et la motivation du candidat. Il n'est pas nécessaire d'avoir fait un stage en anesthésie.



Est-ce que nous avons des postes pré-destinés aux DHCEU?

NON, les DHCEU éligibles pour une formation post-doctorales sont évalués selon leurs qualifications.



Est-ce que les gradués de Sherbrooke ont priorités pour les postes?

NON.


AN INITIATIVE OF
Logo-AFMC-RGB.png
WITH FUNDING FROM
Logo-AMC-RGB.png
The program information on this website is in the language that the program is offered in.
© ASSOCIATION OF FACULTIES OF MEDICINE OF CANADA, ALL RIGHTS RESERVED.