PROGRAM PROFILE

Logo-NorthernOntarioSchoolMedicine_Pedia

Université Laval - Radio-oncologie - Québec

AFMC-Icons-Website-Off.png
AFMC-Icons-Website-Red.png
AFMC-Icons-Email-Off.png
AFMC-Icons-Email-Red.png
AFMC-Icons-Twitter-Off.png
AFMC-Icons-Twitter-Red.png
AFMC-Icons-Instagram-Off.png
AFMC-Icons-Instagram-Red.png
AFMC-Icons-LinkedIn-Off.png
AFMC-Icons-Facebook-Off.png
AFMC-Icons-YouTube-Off.png
AFMC-Icons-Facebook-Red.png
AFMC-Icons-LinkedIn-Red.png
AFMC-Icons-YouTube-Red.png
COORDONNÉES

Directeur de programme

Dr(e) Mélanie Gaudreault

PERSONNE-RESSOURCE

Adjointe administrative du programme de radio-oncologie

Louise Méthot

Logo Design
FAITS SAILLANTS

Le département de radio-oncologie du CHU de Québec-Université Laval est le plus important centre de radiothérapie l’Est du Québec. Notre équipe s’est donnée comme mission de garantir l’accès à des soins de qualité et de contribuer à l’enseignement, à la recherche et au développement des nouvelles technologies. Depuis plusieurs années, le dynamisme et la passion des membres de l’équipe ont contribué au développement d’une offre de service de pointe, reconnue ici et ailleurs.


L’équipe du département de radio-oncologie du CHU de Québec-Université Laval a développé, au cours des années, une expertise particulière dans plusieurs types de traitements de pointe ainsi qu’en physique médicale. Ainsi, le Département de radio-oncologie du CHU de Québec-Université Laval demeure un centre de référence pour la curiethérapie, l’irradiation corporelle totale, la radiothérapie stéréotaxique et la radiochirurgie, la radiothérapie guidée par imagerie, l’irradiation mammaire partielle et l’irradiation de la clientèle pédiatrique.


Le programme de résidence enradio-oncologie de l’Université Laval est un programme en santé et en constante amélioration. Il bénéficiede nombreuses forces, dont:


  • Milieu d’enseignement propice aux échanges interdisciplinaires étant limité à un seul site.

  • Une équipe interdisciplinaire impliquée dans la recherche clinique, fondamentale et évaluative.

  • Ambiance collégiale entre tous les intervenants et professionnels du département qui favorise l’échange, la discussion et l’apprentissage

  • Le grand débit de patients des radio-oncologues qui prépare bienle résident à la pratique.

  • Un parc technologique à la fine pointe de la technologie incluant, en plus de la radiothérapie externe, la curiethérapie, la radiochirurgie, la radiothérapie stéréotaxique, l’irradiation corporelle totale, l’IMRT et le VMAT.

  • Un excellent équilibre entre le nombre de résidents et de radio-oncologues.

  • Unprogramme d’enseignement permettant aux résidents un apprentissage constant, varié et dans une plage horaire réservée, en plus de l’enseignement quotidien en situations cliniques.

  • Bon équilibre entre éducation et service avec une demi-journée protégée pour l’étude en groupe et diverses activités d’apprentissages autonomes accordée aux résidents R3 à R5.


Logo Design
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Exigence linguistique

Les candidats qui appliquent dans le programme dont la langue d’enseignement des études primaires et secondaires n’est pas le français doivent faire la preuve d’un niveau minimal de connaissance de la langue française. À cette fin, ils doivent passer le Test de français international (TFI) auprès d’un établissement du réseau Educational Testing Service (ETS). Le test devra avoir été complété au cours des deux dernières années précédent la demande de candidature CARMS.


FAQ